Salon du timbre 2004


Si certains d'entre nous n'ont pas eu la possibilité de se rendre au SALON DU TIMBRE qui s'est déroulé cet été au Parc Floral de la Porte de Vincennes c'est bien dommage.

En effet, et n'en déplaise aux philatélistes attachés aux traditions, c'était l'occasion de jeter un regard neuf sur notre hobby commun.

Bien sûr, il y avait quelques imperfections comme dans tout essai d'un nouveau genre qui a l'audace d'innover. Mais il faut bien l'admettre notre bonne "vieille dame" avait pris un sacré coup de jeunesse !

Oui, il y avait encore beaucoup de négociants, certains satisfaits et d'autres moins. Mais sans "commerce" comment faire aujourd'hui pour rentabiliser unemanifestation de cette ampleur ?

Oui, il y avait beaucoup de collections exposées. Mais cette année, chaque participant devait avoir extrait de sa collection déjà primée, une sélection de ses plus belles pièces présentées dans un cadre de 16 pages.

Toutes les spécialités de la philatélie étaient représentées. Et comme les cadres étaient disposés selon l'ordre alphabétique des exposants, il n'y avait pas de lassitude à regarder des rangées de .... "Vermillons" ! Ajoutons qu'il n'y avait pas de compétition pour les adultes qui exposaient uniquement pour le plaisir du visiteur.

Et puis, les jeunes n'étaient pas en reste. De très belles réalisations présentées dans leur intégralité pour une coupe d'Europe par équipes nationales. Certaines collections étaient remarquables tant par le contenu que par le développement. Ce sont les jeunes Espagnols qui ont remporté la coupe !

Oui, il y avait des animations qui n'étaient pas très ..... "philatéliques". Elles étaient déclinées sous la forme de stands "Passion": Sport, BD, Nature, Auto-Moto, Avion. Mais après tout, philatélie rime avec passion et les noms de ces stands ne rappellent-ils pas quelques thèmes développés par jeunes et ...... adultes !


Oui il y avait la visite quotidienne d'une vedette du spectacle ou des médias. Mais il faut bien coller à l'actualité et faire de la promotion avec des éléments modernes.

Mais il y avait quelque chose de magnifique au milieu de tout cela.

L'espace intitulé "Les Portes du Temps".

Au lieu de présenter laconiquement toute la réalisation philatélique de la Poste depuis le "Cérès 20 centimes Noir", les organisateurs avaient regroupé les timbres de France, émis depuis 1930 environ, par grands thèmes : "La Poste au quotidien", "Les grandes espérances", "Le confort moderne", "La vie Artistique", "Les grandes lois républicaines", "La France dans le monde", .......

Bref, beaucoup d'idées pour "collectionner la France" sans le cauchemar de la case vide.

Alors voilà des impressions qui valent ce qu'elles valent, sans prétention, d'un philatéliste qui a fêté son jubilé en la matière, entre Philexfrance 99 et le Salon du Timbre 2004 et qui piétine, outre la philatélie traditionnelle, la philatélie thématique, la marcophilie et l'Histoire Postale.

Si le Salon du Timbre récidive tous les deux ans, au même endroit (dommage pour les provinciaux), ce philatéliste sera heureux d'entraîner ses petits enfants dans cet univers rajeuni à leur intention.


                                                                      
                Bernard Augustin 


                                                                                   

                                                                    Reproduction des photos interdite

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site